8 histoires que vous ne connaissiez pas sur les calendriers des dividendes du CAC 40

Quelles sont les différentes formes de CAC 40 ?

En général, le CAC 40 se calcule en parts non réinvesties. Autrement dit, la valeur des actions qui constituent cet indice ne considère pas les quotités générées par ces actions. La présentation des performances des OPCVM indiciels est fortement recommandée en prenant en considération ces parts réinvesties surtout dans les DICI. 

Malgré cela, cette opération reste une option. Il existe des produits tels que les trackers qui sont associés avec le CAC 40. Cela tient compte des dividendes réinvestis. Deux versions du CAC 40 existent en effet. Tout d’abord, vous avez le Gross total revenu ou CAC 40 GR avec parts réinvesties brutes. 

Il existe également le CAC 40 NR ou net total revenu. La variation du CAC 40 peut être appréciée en cas d’incorporation d’une inflation. 

Qui sont les prestataires de services d’investissement ?

Les prestataires de services d’investissement ou PSI peuvent être généralement les sociétés d’investissement et les institutions de crédit ou les banques. Il faut distinguer deux types de services d’investissement selon la loi. Dans cette optique, il y a les services principaux qui regroupent par exemple l’accomplissement des ordres de vente ou d’achat de titres. 

Vous devez en effet passer immédiatement en ligne ou au guichet de votre établissement bancaire. Les services principaux correspondent également au placement lié au service rendu par une banque à une société au moment du placement de l’action envoyée par les clients en vue d’améliorer la situation de son capital. 

Il existe en outre la gestion de portefeuille dédié au compte de tiers. Cela est lié au service assuré par les professionnels en charge de la gestion des OPC. Cela concerne l’achat des actions ou parts par les épargnants ou encore la gestion des portefeuilles pour le compte de la clientèle. 

Ensuite, il existe d’autres services connexes qui correspondent le conseil que les banques rendent aux entreprises en matière d’acquisition de société, de stratégie industrielle de fusion ou de structure de capital. Cela peut concerner aussi l’assurance de compte conservation des services de change associés à la fourniture de services d’investissement. 

Que faut-il savoir sur les services post-marché ?

Selon les règles édictées par la législation, il existe deux types de prestataires de services d’investissement qui sont les services principaux et les services connexes. Parmi ces derniers, les fonctions de conservation de titres et de tenue de compte, de dépositaire et de compensation sont associées à des services intervenus une fois que les titres sont échangés sur le marché. 

Ce n’est pas le tout de vendre ou d’acheter les actions, des parts ou des obligations d’OPC, il faut encore acheminer les titres et les versements du montant. Il faut également sécuriser et reconnaitre les droits des acquéreurs tout en conservant les titres financiers. Il est nécessaire de noter que ces derniers constituent des lignes d’écritures enregistrées dans les ordinateurs et ne se présentent plus sous la forme de paperasse qu’il faut stocker dans un coffre-fort. 

Quels sont les principaux indices boursiers ?

En vue de définir la tendance globale des marchés, de nombreux indicateurs ont été créés. Il s’agit des indices boursiers destinés à mesurer la performance globale d’un secteur ou d’un marché. Ces indices deviennent des instruments incontournables pour gérer le portefeuille. Ils servent également à l’évaluation des performances des gérants d’OPCVM ou des pays. Il faut en effet distinguer deux grands principaux indicateurs de la Bourse. Ce sont plus précisément les indices d’obligations et les indices d’actions. Le baromètre le plus significatif de la place parisienne est la cotation assistée en continu ou CAC 40. Malgré cela, d’autres indices existent qui représentent souvent les groupes d’entreprises cotées ou les marchés d’Euronext. Dans ce cas, certains marchés sont construits en fonction d’un critère de taille des établissements tandis que d’autres sont construits en fonction du secteur d’activité concerné. 

D’autres indices ont été mis en place depuis quelques années. Ils prennent en considération les facteurs originaux comme l’indice Euronext FAS IAS. Il s’agit de tout premier indicateur basé sur l’actionnariat salarié. Cet indice, lancé par la fédération française des associations d’actionnaires salariés et d’anciens employés et Euronext, sert à mesurer la mutation des cours des sociétés qui ont un taux d’actionnariat salarié d’au moins de 3 %.

En Europe, les principaux indicateurs de NYSE Euronext sont le CAC 40, le CAC Nexte 20, le CAC Large 60, le CAC Mid 60, le SBF 120, l’AEX 25, le Bel 20 et le PSI 20. D’autres places boursières existent également en dehors d’Euronext. Celles-ci s’étendent en effet à l’échelle internationale. Chacune d’entre elles propose un ou de nombreux facteurs de référence. Certains indicateurs peuvent être même spécialisés dans un secteur donné. Dans ce cas, le NASQAD de New York est essentiellement constitué de valeurs technologiques. 

8 histoires que vous ne connaissiez pas sur les calendriers des dividendes du CAC 40

Actuellement, les politiques de partage de dividende des entreprises du CAC 40 ont assisté à une perturbation en raison des situations exceptionnelles relatives à la pandémie de coronavirus. Voulez-vous tout savoir sur les calendriers de dividendes du CAC 40 ? Voici quelques histoires que vous ne connaissiez pas sur ce sujet.

  1. En 2021, les évolutions des parts au titre de l’exercice 2020 sont marquées par la reprise de la division (Engie, Saint-Gobain, Safran, Arcelor Mittal, Crédit Agricole, Société Générale et BNP Paribas)
  2. Il faut assister à l’augmentation du dividende surtout pour Sanofi, Air Liquide, L’Oréal, Legrand, Michelin, LVMH, Capgemini, Publicis, Orange, Axa, Carrefour et Thales
  3. Une baisse de part est enregistrée cette année pour Danone et Total 
  4. Une suppression, voire une absence de la part est repérée pour Renault, Airbus SE, Unibail Rodamco Westfiels
  5. Au titre de l’exercice 2019, le conseil d’administration de quelques sociétés du CAC 40 a réétudié sa proposition de quotité. Il a dans ce cas jugé prudent soit de suspendre, soit d’annuler, soit de diminuer le paiement prévu au départ. 
  6. En 2021, les premières publications de dividendes à régler au titre de l’exercice 2020 entrainent une certaine stabilité pour les structures n’ayant pas annulé leurs partages en 2020
  7. Pour le secteur bancaire, une reprise des paiements marquera l’année 2021 dans le calendrier dividendes
  8. La plupart des entreprises du CAC 40 partagent une part annuelle selon la date ou le mois fixé

Cet article a été écrit par Joel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.