Devez-vous rompre ?

Les fréquentations servent à déterminer si oui ou non, vous pouvez envisager la vie commune et si vous en serez heureux. Sinon, vous devrez décider de rompre.

La rupture, un soulagement

Cet homme, cette femme, vous étiez persuadé/e que c’est votre moitié, votre âme sœur. C’est une personne qui vous a immédiatement plu et vous ne pouviez plus concevoir la vie sans elle à vos côtés. Mais plus le temps passe, plus vous vivez des choses en sa compagnie, plus vous vous rendez compte que vos avis et votre position divergent sur trop de points qui comptent. Sur des choses minimes, cela ne vous dérange pas de faire des concessions, mais sur les choses importantes, c’est différent. Par exemple, le fait que votre petit ami se montre possessif à votre égard vous flattait au départ, car vous preniez cela comme une marque d’amour, d’attachement. Toutefois, au fil du temps, vous n’aviez plus le droit de passer un coup de fil sans lui en faire un compte rendu, vous ne pouvez plus passer du temps avec vos amis sans qu’il pique une crise. Alors, vous avez commencé à réfléchir à son attitude et vous en avez conclu que cette jalousie maladive pourrira votre vie, restreindra fortement votre liberté et au final, n’est pas un signe de tendresse, mais un désir de contrôle sur vous, comme si vous étiez un objet lui appartenant en exclusivité. Vous avez alors décidé de rompre, car vous vous dites que c’est le seul moyen pour être soulagée de ce poids. Pour vous aider à prendre ce genre de décision assez délicate, consultez http://compatibilite-prenoms.fr, c’est bourré de bons conseils. Ainsi, il faut aussi vous armer de beaucoup de courage pour lui annoncer votre décision.

En cas de travers profonds

Il est léger, il aime rire, faire des blagues, il ne prend jamais les choses au sérieux. Au début de vos relations, vous trouviez que c’était sympathique, c’est si rare de trouver des personnes qui avancent dans la vie sans se soucier de ce que pensent les autres. Mais plus le temps passe, plus la réalité est devenue plus évidente. Il ne s’agit pas de désinvolture sans conséquence, il s’agit plutôt d’un manque de considération pour les autres, d’un égoïsme poussé à l’extrême. En fait, il ne se préoccupe que de ses affaires, de ce qui lui plaît et jamais une pensée ou un geste envers autrui. La décision qui s’est imposée dans votre esprit est fulgurante : rompre sans demander votre reste. C’est probablement une bonne décision. Maintenant, cette fille à qui vous avez rêvé de passer la bague au doigt se révèle être quelqu’un d’impoli et d’exigeant. Certes, elle arrive en retard à un rendez-vous et pas un mot d’excuse, pas une seule explication. C’est arrivé tant de fois que vous vous soyez rendu compte que c’est un travers profondément ancré en elle, mais pas un simple oubli. Par ailleurs, si cela vous insupporte et met à mal vos relations, votre seule alternative est certainement la rupture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *