Giardiose du chien : traitement et prévention

L’appareil digestif du chien semble être le point d’ancrage idéal pour certains parasites nuisibles à l’état de santé de l’animal. La giardiose figure ainsi dans la catégorie des pathologies auxquelles l’espèce canine est souvent confrontée.

Cette pathologie a priori bénigne est très contagieuse. Elle se manifeste par le biais de symptômes plus ou moins graves dans certains cas. Heureusement, des traitements préventifs et curatifs ont été mis au point pour lutter efficacement contre la giardiose du chien.

Causes et symptômes de la maladie

La giardiose du chien est localisée au niveau des intestins de l’animal. Des parasites nuisibles s’accumulent en quantité au niveau des parois intestinales provoquant ainsi des dysfonctionnements physiologiques. Le giardia duodenalis ou intestinals est le protozoaire responsable de la survenance de cette pathologie. Il s’abrite dans le tube digestif de l’animal pour s’évacuer dans ses selles par la suite. Cependant, il existe des traitements efficaces comme Panacur permettant de détruire les deux formes microscopiques du giardia : kyste et trophozoïte.

Le propre de la giardiose du chien est son caractère contagieux. Il est tout à possible que tous les chiens d’un chenil soit atteint lorsque le parasite se propage. La transmission est rapide et difficile à maîtriser. Ce n’est pas un hasard si la giardiose du chien est surnommée ”maladie de collectivité”. Cette situation explique pourquoi il est impératif de traiter la giardiose aussitôt dès que les premiers symptômes apparaissent chez l’animal.

Cette maladie parasitaire du chien se manifeste principalement à travers des défections anormales de l’animal. Ceci révèle alors les dysfonctionnements de son appareil digestif.

  • Diarrhées chroniques

  • Mise en évidence de matières grasses de l’alimentation au niveau des selles (stéatorrhée)

  • Selles volumineuses comparées à d’habitude

  • Des selles molles à tendance liquides

  • Selles luisantes en surface et de couleur terne

  • Augmentation de l’appétit chez le chien lors de ses repas

  • Perte de poids malgré l’appétit grandissant

  • Le jeune chien souffre d’un pelage poussant de façon irrégulière

L’appétit grandissant et l’amaigrissement sont les résultats du phénomène de parasitisme. Le giardia giardia absorbe les nutriments et les minéraux ingurgités par le chien par le biais de son alimentation.

Traitements préventifs ou curatifs de la giardiose du chien

L’utilisation d’un vermifuge reste vraisemblablement le traitement le plus efficace contre la survenance de la giardiose chez le chien. Vous devez songer à traiter le chien dès lors que vous constatez des signes suspects : selles glaireuses à tendance terne ou verte. Il pourrait aussi y avoir du sang dans les selles selon l’état d’avancement de la pathologie. Dans ce cas, il est nécessaire de recourir aux traitements adaptés pour aider l’animal à retrouver la forme. L’idée consiste à agir très tôt pour aider aussitôt le chien à sortir de son marasme.

Un traitement avec un vermifuge s’étalant sur 5 jours consécutifs offre un excellent résultat la plupart du temps. Il est préférable d’opter pour un traitement n’impliquant pas d’effets secondaires. Sans oublier, il est donc fortement recommandé d’améliorer l’hygiène de vie de votre chien et de lui fournir une alimentation de qualité pour prévenir l’apparition de la giardiose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *