Comment créer une crèche d’entreprise ?

Pour les parents salariés ayant de petits enfants, c’est la crèche d’entreprise qui accueille ces derniers. En effet, il y a une différence qui s’observe entre la crèche du quartier et celle d’entreprise. Cela se remarque déjà à partir de leur procédure de création. Découvrez dans cet article la procédure pour créer une crèche d’entreprise.

Qu’est-ce qu’une crèche d’entreprise ?

Une creche d entreprise est un service de garde d’enfant mis en place par des entreprises dans le but d’aider leur salarié. Il permet d’accueillir les enfants du personnel de travail d’une ou même plusieurs entreprises aux heures de travail des parents. L’objectif est de permettre à ceux-ci d’accommoder leur vie professionnelle et leur vie privée. Les grandes entreprises disposent de leur propre crèche. Les PME quant à elles optent de plus en plus pour cette idée. On distingue alors deux types de crèches : la crèche interentreprises et la crèche interne.

La mise en place d’une crèche d’entreprise : comment faire ?

La création d’une creche d entreprise nécessite des démarches tout comme celle d’une crèche locale. Cependant, il y a moins de complications dans le cas actuel. Pour une crèche locale, plusieurs besoins s’imposent. Il s’agit par exemple de l’étude de l’environnement, le choix d’un local, les formalités d’immatriculation et bien d’autres. Par contre, il est plus facile d’y arriver s’agissant d’une creche d entreprise.

La première des choses à faire est de vous adresser à un prestataire externe. C’est à lui de s’occuper de toutes les démarches administratives ainsi que la faisabilité du projet. De même, il assurera la prospection afin de pouvoir réunir un maximum d’entreprises pour créer la crèche. Deux types de prestataires externes existent : le réseau de crèches et le cabinet de conseil spécialisé.

Réseau de crèches : ce prestataire a pour rôle de prendre en charge la mise en place de la crèche du début jusqu’à la fin. Cependant, tous les bénéfices devront lui parvenir.

Cabinet du conseil spécialisé : celui-ci intervient en tant que consultant. Il peut être sollicité même s’agissant de tout ce qui a trait à la gestion de la crèche. Dans ce cas, la crèche qui est créée est une propriété de l’entreprise.

Toutefois, une prise en charge est possible. Grâce au contrat Enfance entreprise, la CAF peut intervenir. Il sera question de la prise en charge des frais de fonctionnement de place en crèche entre 50 à 70 %. De même, il est possible d’obtenir un crédit d’impôt de 25 %. Il servira à compléter le reste du montant non pris en charge par la CAF. En moyenne, une place à la crèche coûte 10 000 à 12 000 euros l’an.

Sachant cela, le montant final avec les assistances financières sera de 1500 à 2000 euros pour l’entreprise. Pour un salarié, le prix lui revient entre 150 et 200 euros chaque mois.

Les crèches interentreprises se permettent d’accueillir certaines organisations outre les entreprises privées. Ainsi, le taux de la prise en charge par la CAF est augmenté si une commune rejoint la crèche interentreprises. Il faut rappeler que les crèches d’entreprise et celles collectives sont soumises aux mêmes lois. Toutefois, vous devez obtenir une autorisation de fonctionnement avant de passer à la création proprement dite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *